Zielfahrt

Zielfahrt

par Antoine|2021|1 commentaire

Zielfahrt, qu'est-ce que cela pouvez bien signifier ?
C'était une sorte d'épreuve de ralliement (un peu sur le principe des villes de départ du rallye de Monte-Carlo) pour rejoindre le lieu du rassemblement.
L'organisateur choisissait un mot (généralement un nom en rapport avec l’événement). À chaque lettre du mot, devait correspondre un nom de ville dans laquelle le participant devait pointer. La dernière lettre étant généralement neutralisée comme le lieu du rassemblement.
Il convenait de tamponner les feuilles de route dans les gendarmeries, les postes, les mairies, les hôtels ou les stations-services !
Exemple : le mot « chamois » choisi, nous avions C-H-A-M-O-I-S, il fallait donc trouver une première ville commençant par C, puis par H et ainsi de suite, le S (neutralisé) étant Val d'Isère.
Trop facile, alors le règlement était pimenté de quelques options : les villes étapes devaient être distantes d'au moins « x » kilomètres à vol d'oiseau ; les villes à plus d'une certaine altitude ouvraient droit à des points de bonus ; au moins une des villes traversées devait se situer hors de France !
Nous étions dans la droite ligne des Audax, avec beaucoup de rigueur et de contraintes.
Les Zielfahrt ont-ils eu beaucoup de succès, étaient-ils le fruit d'une cogitation de la section tourisme de la FFM ?
Ce mot d'origine allemande signifiait : « das Ziel » (but, destination) et « die Fahrt » (le trajet).

commenter

Vos Commentaires
message 001 - 2021 - de Thierry Reuthal

J'ai participé, comme passager de Bruno Husson, à un zielfahrt, lors d'un Vautours organisé par Bébert de Chartres, où il fallait passer dans divers lieux, pour avoir le mot vautours et faire tamponner une feuille de route.
Dans l'Eure-et-Loire, il n’y a que deux villes qui commencent par un U : Umpeau et Unverre. Les feuilles de route on été tamponnées dans les bars, nous avons tourné au café pendant que d'autres ont tourné au Calva !


concentres d’hier © 2021|depuis 2009

fabriqué avec Themewagon

C'est PixTrakk qui vérifie où, quand, comment, par qui sont utilisés nos écrits et images.