AUDAX

texte Antoine

Audax Motocyclistes

Que voulait bien signifier cette traduction latine du mot « audacieux" ?
C’était une épreuve de grand tourisme très populaire, jusqu'à priori au milieu des années 50.
Issue d’une formule d’endurance, propre aux cyclistes, il semblerait que la notion de solidarité n’ait pas été retenue dans la version motarde.
Généralement, il y avait trois à quatre boucles à parcourir à une vitesse moyenne imposée. Il y avait des catégories (cylindrées) et des longueurs de parcours à réaliser. Rien de bien facile quand on se réfère aux routes de l’époque.
Bien sûr, il y avait l’édition d’un brevet qui officialisait la performance. Les récompenses étaient très gratifiantes, car l’on disposait d’une plaque que l’on pouvait fixer sur sa machine. Elles étaient de bronze, d’argent, d’or ou de vermeil. Le port de cet insigne apportait beaucoup de considération.
Tout y était très hiérarchisé et réglementé.
Jean-Marie Debonneville, qui a commencé la moto en 1953, me dit ne rien connaître de ces épreuves. Pourtant, en photo une médaille d'Audax de 1954 !
La Revue Motocycliste Technique avait l'air impliqué dans ces épreuves.

Ce que les motocyclistes racontent...

Et, ce qu'ils se répondent !

  • message 001 - mars 2015

    de Guedon Bonjour, je viens de récupérer une médaille de mon grand-père cette semaine et c'est la même qu'en début du site mis à part qu'au dos de la médaille il est annoté : AUDAX MOTOS 16-6-51 COUTANT NORBERT. Cette compétition commençait déjà en 1951. Si vous le souhaitez je pourrai vous envoyer une photo de ce médaillon. Cordialement