Antelope Rally

ANTELOPE RALLY

par Antoine|janvier 2021|5 commentaires|

Cette concentre qui existe toujours était (est) organisée par l’Antelope Motor Cycle Club.
Ce club a été créé à l’issue de la dernière guerre (1944) par d’anciennes estafettes motocyclistes de l’armée britannique qui souhaitaient continuer à conduire des motos.
Les activités proposées étaient très nombreuses et leur local était digne des grands hôtels : deux bars, un salon, une salle de danse avec estrade ainsi que des salles de réunion. Mike Hailwood n’hésitait pas à y venir prendre une pinte.
La réputation du club grandit avec l’organisation de leur rassemblement : l’Antelope Camping Rally, où les motards du Royaume-Uni et du Continent se côtoyaient. De grands groupes français (comme le Dragon MC), belges, néerlandais et allemands s’y retrouvaient.
Un bus était utilisé pour conduire les motocyclistes au « club house » !
Sachez, qu’un des membres de l’Antelope MCC était bien connu dans le milieu moto français des années 70-80, il s’agit de Rodney Taylor.

commenter album vidéo
Vos Commentaires
message 005 - 2021 - de Marc Vollard

Le Club avait son propre pub à deux étages, un pour l'ambiance plutôt hard rock et l'autre pour l'ambiance anglaise traditionnelle. On a eu un jour la chance d'y voir entrer un certain Mike Hailwood qui a payé sa tournée au groupe de français présents au comptoir, un mec normal, quoi !
Sans doute, le plus gros Moto-Club d'Angleterre, la région de Coventry - Birmingham ayant été le berceau de l'automobile et de la moto anglaise.
Par temps de pluie, sur le ring road de Coventry, on pouvait encore lire l'inscription Rudge peinte sur le mur de l'usine.
On allait au pub, en bus, en partant du camping et on revenait à pied quand le pub fermait. Çà pouvait prendre un certain temps selon la consommation des participants.


message 004 - 2021 - de Vicky

Sur le film de Gueguette, on reconnaît effectivement pas mal de copains :
Serge Deniau, Pompe à graisse, Fanfan, Popol, Rodney et un des organisateurs du Hatters rally, je crois, John Jordan, qui venait souvent chez nous dans le Val-d'Oise. Il ne comprenait pas pourquoi on mangeait autant à chaque repas, midi et soir, il n'en pouvait plus, il n'avait pas ce rythme là en Angleterre !
On dirait bien D. Douffiagues avec sa BMW équipée de Babins sur ce film.
Encore une fois un grand merci à Gueguette pour ces précieux souvenirs.


message 003 - 2021 - de Thierry Garnier

En 1973, il n'y avait pas beaucoup de Français…
J'avais passé ma journée du samedi chez Paul Dunstall, pour équiper ma 500 Honda et installer un allumage électronique Boyer Brandsen racing…
J'étais arrivé tard au Club à Coventry avec Jean-Jacques, mon grand frère, avant d'aller sur le terrain où l'on campait…
J'avais les pots Dunstall sur mes bagages, Rodney m'a apporté la selle Dunstall à Ostende (j'étais trop chargé à Rugby) avec des pièces pour Michel de Poligny…
En 1974, nous étions plus nombreux en Français, il y avait Piotr et Diana entre autres... Et le WE suivant, après avoir été aux Lake District on a retrouvé Gimet et de nombreux autres à Luton - organisé par John Flitney et Graham Butler, toujours motards aujourd'hui...


message 002 - 2021 - d'Yves-Pierre Beranger

J'y suis allé plusieurs fois, avec Thierry Garnier, l'An2, et toute une bande. On prenait le bus du camping à la salle si je me souviens bien.


message 001 - 2016 - de Gilles Gaudechoux

Ce Rally se déroulait à Coventry, je pense que c’est quelque chose de très ancien, mais je n’ai pas les dates ; il existe toujours aujourd’hui, mais sur invitation.
Pour la petite histoire, le club organisateur a été fondé en 1944, et a eu comme membre célèbre le grand Geoff Duke.
Autre petite histoire : sur la route du retour j’ai percé un piston sur ma Yam R5 et j’ai fait les 200 derniers km sur 1 cylindre ; moralité : bien choisir l’indice thermique de tes bougies !


concentres d’hier © 2021| depuis 2009

Fabriquéavec Themewagon