Ce que les motocyclistes racontent

et, ce qu’ils se répondent !


Nouveautés

19 janvier - 23h00 Canigou

message 016 - décembre 2020 - d'Antoine

en réponse au message 011 de Gueguette
• Claude Michel : Eh oui !! et si vraiment ça avait été dangereux, on ne serai plus là pour le dire !! 🤔🧐🤨😉
• Bernard Deletoile : Claude Michel tu as de la chance car autour de moi il en manque beaucoup !!
• Claude Michel : Bernard Deletoile De la chance ?...je ne pense pas car j'ai aussi perdu trop d'Amis motards mais aussi tout autres, mais pas obligatoirement à cause de la vitesse sur la route....🤔🤨🙁
• Bernard Deletoile : Claude Michel oui c’est un vrai débat !! Moi aussi j’aime la vitesse, mais l’époque à changée !! Plus de monde sur les routes on peut pas dire le contraire c’est un fait ! 😉
• Claude Michel : Bernard Deletoile je ne pas un accro de la vitesse maxi en soi mais bon, de là à avoir abaissé la vitesse autorisée à 80km/h sur route avec des tiroirs caisses, en veux tu en voilà, faisant du racket dés que tu dépasse 1km/h (après calcul..), y'avait peut-être un juste milieu !! De plus, à l'époque, c'était des "gardiens de la paix", qui au mieux te sermonner, aujourd'hui ce sont des "forces de l'ordre" qui ne pensent qu'à t'aligner !! VIVE LA LIBERTE......d'antan...🤔🧐🤨😕
• Bernard Deletoile : Claude Michel tu prêches🤣🤣 a un convaincu !! 🤣
• Norge Phil : Et oui à l époque ont faisait bethune Aix les bains aux edelweiss une journée en 125 mz et deux jours en ce mec ratier et en 77 8 heures sans autoroute et pourtant quand ont roulais vite c était 150 160 mais longtemps maintenant à 150 t est à fond de deuxième et il y a encore quatre à passer mais pour combien de temps ´il n y pas à dire c était. La belle époque mais c est une autre histoire
• Beleou Retraite : d'accord avec toi,, on a vécu nos meilleures années. j'ai roulé en Gold juste avant de passer au side .....cause points de permis. alors on va rouler pepère maintenant et on mets 3 jours pour aller à Aoste en Italie alors qu'avant on se le faisait dans la journée !!
• Herve Lemaire : mes début en 1964 dans un m c prés de lens ,j'étais le plus jeune donc souvent passager , les k m ne faisaient pas peur ,même un manque les w e ou il n'y avait rien , alors souvent nous quittions avion pour calais manger une frite ,,,,, dire que nous avions jamais eu de contrôle pour la vitesse , la joie d'une vie bien rempli jusqu'en 2000 ou bruxelles à mis des règles anti-motards , une muselière pour les roules toujours
• Joel Maynard : Nous dans le Cantal on roule toujours à 90km/h sur nos départementales. Par contre sur certaines il est très difficile d'atteindre cette vitesse🙃
• Vincent Porte : Le pire que j'ai connu à l'époque , c’était la concentre du bol d'or au castelet , poignée dans le coin comme des tarés tout le long sur l'autoroute , aujourd'hui ça serait limite case prison !!!!!!
• René Dewulf : Parti le vendredi soir et retour juste pour reprendre le boulot
• Michel Lebouteiller : René, là on sent le vécu et ça rappelle beaucoup de choses....
• Michel Périès : Toulouse Stella ; parti le samedi matin , arrivé vers 15 H,plante la guitoune sur un champs,soirée avec des Gueux et autres dimanche matin on "monte",casse croute et vers 12 H on repars pour être à Toulouse vers 21 h.Portion autoroute de Narbonne à Salon donc à toc, le reste à ...fond dés qu'on peut.....Fait en R /75 5 puis en Calif et enfin en 100 GW.
• Camillou Decaunes : Oui , avec 2 copains on traversait la France à 100 de moyenne tout en respectant les traversées de villes .Pas d'autoroutes et peut être moins de circulation mais surtout très attentifs à la route
• Merci à Gueguette de la part de :
Robert Pichon - Martine Poinot - Peter John David Frost - Yannick Launay - Bultac Motard de Bastille - Philou Des Ajoncs - Nelly Bonnet - Herve Lemaire - Zomby Dupuy - Chantal Berthelot Cheminais - Fred Poretdembalage - François Jusserand - Marc Deligne - Carol Hdbmw - Jeanpaul Calife - Sophie Beukels - Philippe Dupuis - Karl Wortan - Véronique Greffier - Alain Thierry - Loïc Argouet - Bruno Hervouet - Joseph Hance - René Dewulf - Claude Poilvert - Frederic Sainton - Bernard Sireau - Patrick Kayser - Jean-Yves Tison - Dominique Diot - Martine Plateau - Thierry Sauvarie - Fanfan Fanfan - Patrick Juillet - Philippe Mouillard - Alain Ginet - Michel Degueldre - Jean-pierre Grimaldi - Alain Bonamy - Marc Vollard - Claude Michel - Alain Bouchaïb - Alain Seignier - Bruno Dupont - Michel Périès - Marc Colin - Christian Baptiste


message 015 - décembre 2020 - d'Antoine

en réponse au message 009 de Gueguette
• Marc Vollard : J'ai fait la même avec ma MZ 125 : Révision des 1500kms à 1650 kms au bout de 2 semaines et celle des 5000 kms au bout de 6 semaines… en hiver of course ! Années terribles !
• Vincent Porte : eh oui , une époque ou nous mettions tous nos sous dans la route , et ou il faut bien le dire , le kilomètre coûtait moins cher ....
• Stéphane Armand : L'époque ou un motard vivait sa passion sans concession, exclusivement pour sa moto...👏
• Peter John David Frost : Excellent
• Michel Lebouteiller : Un récit bien agréable à lire , ça vaux autant que des photos...
• Norge Phil : moi aussi 125 MZ la première moto 55 000 en 10 mois en 73 jamais je n’ai refait autant de bornes et toujours a deux
• Antoine Vauquelin : Picardie Moto Cycles avec Jean-Paul Passet et Marie-Neige. C’est dans son bouclard que j’ai acheté une bonne partie de mes bécanes : - Kawasaki 100 GA5 Touring - Yamaha RD 400 - Yamaha 1100 XS - Yamaha 350 RDLC 4lo J’étais toujours très impressionné par Jean-Paul (très grand gaillard), qui, malgré sa prothèse d’avant-bras, respirait la vie, continuait à piloter et mécaniquer !
• Laurent Hubert : Jean-Paul Passet va toujours très bien. Récemment revu chez Motoland Rivery
• Richard Hce : Antoine Vauquelin nous avions acheté la BMW r75/5 chez son père Paul Passet chaussée Jules ferry à Amiens..il est venu nous la livrer malgré son grand âge équipé d'un bol de type Geno et d'un long manteau de cuir… Je me souviens de ta 1100xs équipé d'un 4 en 1 ,et aussi de ta rdlc....🤩
• Peter John David Frost : J'ai vu Jean-Paul l'année dernière aussi chez Motoland. Il change pas ! J'ai aidé J-Paul Passet pour commander des pièces détachées pour ces wet bikes ( jet ski ) qu'il importer des USA, j'allais après mon boulot chez Goodyear chez lui Chaussée Jules Ferry a l'ancien magasin et maison, il y avait encore son père, des chiens, des crottes, Des morceaux de moto partout, le jardin remplis de veilles moto, une cimetière moto quoi ...
• Richard Hce : Peter John David Frost c'était le grenier des vieux clous...il y avait une Dollar d'avant guerre dans le magasin....
• Philippe Manceau : qui n'a pas fait le rodage rapidement pour la première révision pour partir en concentre en fin de semaine !
• Yannick Launay : A mes débuts, je faisais 50 000 km par an , j'ai usé deux Bm en 5 ans.
• Jany Bertrand : oui moi aussi de 76 à 85 mes années de pleines bourres concentres à peine 40 à 50 000 km par an ... quand on pense que certain annonce totaliser 3 000 000 km dans sa "carrière" ... peut être l'effet FFM : à l'époque un gars du MC tartempion (il fallait une seule personne par club pour ne pas "encombrer") se pointait à l'inscription de la concentre FFM avec toutes les cartes grises des gars du club qui étaient peinard chez eux
• Vincent Porte : je me rappelle aux Elephs en 82 voir arrivé des gugusse avec une goldwing rutilante en remorque derrière une caisse, la décharger 1km avant la nasse et arriver à l'inscription en bécane tout chromes nickels , nous on étais couverts de boue ,les mêmes en milieu d'aprèm repartaient sur Salzbourg dormir à l’hôtel , nous on avais passés la nuit à faire la tournée des feux de camp et à échanger nos gnôles et refaire le monde!!! , on à pas tous la même conception des concentres !!!!!
• Merci à Gueguette de la part de :
Robert Pichon - Herve Lemaire - Philou Des Ajoncs - Yannick Launay - Bultac Motard de Bastille - Nelly Bonnet - Peter John David Frost - Gilou Godi - Dany Simeon - Thierry Royanne - Marc Deligne - Dom Gs - Patrick Kayser - Sylviane Wittevert - Jean-louis Jubert - Ch'pat Rom - Jean-Jacques Dubreuil - Gilles Grenet - Christian Colinet - Yves Sanial - Steven Leroy - Guillaume Franqueville - Gilles Linossier - Karl Wortan - Franck Lichtle - François Jusserand - Frederic Kotlarski - Philippe Bougeard - Michel Acatene - Patrice Audousset - Fanfan Fanfan - Dominique Diot - Philippe Manceau - Eddy Belaire - Patrick Juillet - Patrick André - Eric Le Grand - Jean Marc Jammes - Joel le Troadec - Daniel Gasser - Alain Bonamy - Jean Yves Pivault - Marc Vollard - Pascal Jagusinski - Alain Seignier - Stéphane Armand - Габриъша Спръет - Thierry Sauvarie - Chris Chris


message 014 - janvier 2021 - d'Antoine

Le bestiaire des clubs motos est en ligne, à toi de l’enrichir !


message 013 - janvier 2021 - d'Antoine

Un peu esseulé contre la Méditerranée, il culmine à 2785 m, avec une ascension motorisée délicate jusqu’au refuge des Cortalets, il n’en fallait pas plus pour attirer nombre de motocyclistes motivés : le Canigou.


message 012 - janvier 2021 - d'Antoine

Un club bien connu de Vierzon (Cher), plus les frères Husson ainsi qu’Yves Lavigne égal le Bouc Treffen.


message 011 - janvier 2021 - de Gueguette

Petite réflexion philosophique…
Je suis allé 3 fois à la Stella Alpina, aller retour sur le weekend en partant d'Amiens, 1974, 1977 et 1980… 2200 km sans prendre l'autoroute !
Plus toutes les concentres à l'autre bout de la France ou à l'étranger.
À 130 - 140 km/h sur nationale, 70 km/h en traversant les villages ; chose inconcevable en 2021. Au bout de 200 km on n'aurait déjà plus de permis.
On a vraiment mangé notre « pain blanc » avant 1980…


message 010 - janvier 2021 - d'Antoine

Peut-être, as-tu remarqué, que de nombreux libellés de clubs ou de rassemblements, contemporains de la période qui nous intéresse, font référence aux animaux ! Pourquoi, d’ailleurs, un tel entichement pour la faune ?
Aussi, j’ouvre ce post pour que tu m’aides à les lister.
Ayons un minimum de méthode, pour que je puisse, ensuite, ordonner le tout sur une page du site. [nom] [ville ou dpt] [année].
Je commence avec Kiwi, Kangourou et Fennec :
- Moto-Club Kiwis – Montluçon – début 1970
- Moto-Club des Kiwis – Mayenne – 1988
- Moto-Club Les Kiwis – Argentan – 1979
- Moto-Club Les Kiwis – Lambersart – 1977
- Moto-Club Kangourous – Montluçon – début 1970
- Moto-Club les Fennecs – Orne – 1977
- Moto-Club les Fennecs – bar le Glacier Montluçon – 1975
Bien évidemment, si tu as des informations complémentaires à évoquer, ne te gêne pas !


message 009 - janvier 2021 - de Gueguette

Le samedi matin du 29 juin 1974, je prenais possession de ma Honda 500 Four qui allait remplacer avantageusement ma Yamaha 250 DS7 qui accusait déjà 40 000 km au compteur.
L'après-midi je prenais la direction du Nord pour montrer ma nouvelle acquisition à mon cousin de Leers. J'y passais le week-end, et le lundi soir, je l'amenais pour la révision des 500 km !
Je l'avais achetée à Abbeville (Somme) chez Jean-Paul Passet, sa concession se situait alors rue du Lillier. Je lui avait précisé que je la reprendrais le mercredi soir, et qu'elle devrait avoir son immatriculation définitive, car je devais aller à l'étranger. Quand je l'ai récupérée le mercredi, j'ai demandé pour la révision des 1500, et il m'a répondu qu'il n'y avait que la vidange à faire. Je lui ai dit que je ne pourrais pas revenir, et que je la ferais moi même, j'ai donc emmené deux bidons d'huile.
Le samedi matin, la moto chargée, je partais avec un copain pour la Stella Alpina. Pas de problème particulier à l'aller. On fit la vidange, le dimanche matin, dans une décharge de Bardonnechia, avant de monter au col. La fin de l'ascension se fit à pieds, parmi les rigoles de neige fondue, après avoir posé la moto contre le mur de glace.
Retour à Amiens, sans problème non plus, mais très tard le dimanche, mon passager dormant souvent derrière moi, appuyé sur les bagages.
Et, le mardi suivant, j'amenais la moto pour la révision des 3000, elle en avait déjà 3400 après seulement onze jours ! Étonnement général dans la concession, mais le compteur faisait foi.
Et ce n'était que le début : cette moto fera 60 000 km en 13 mois !
Je n'ai jamais fait mieux par la suite


message 008 - janvier 2021 - d'Antoine

Salut les Motard.e.s,
dans votre série préférée, Gueguette's vidéo, on vous propose le dernier épisode, le 7, de la saison 1 : Samara - 1979.
Par ouï-dire, une saison 2 serait en préparation !
À bientôt. Antoine


message 007 - décembre 2020 - d'Antoine

en réponse au message 006 de Gueguette
• Gilles Jobin : Beau récit. Bravo.
• Jean Pierre Huens : belle aventure avec des souvenirs indélébiles bravo mon pote🤙
• Gilou Godi : Une jeune femme qui te demande de la secouer pour ne pas s'endormir ! Quel veinard ce Gueguette...
• Michel Lebouteiller : Des souvenirs racontés comme ça, ça vaux autant que des photos. Encore merci pour ce récit. Tiens moi aussi soulagé de 50 F à l'époque par la gendarmerie en Mai 74 je me suis retrouvé sur autoroute entre Rouen et Caen en mob en revenant du Grand Trophy de Mettet... 600 bornes dans la journée avec la Bleue… (je l'ai peut-être déjà raconté ?)
• Herve Raud : non non va y raconte
• Габриъша Спръет : Oui raconte nous !!
• René Dewulf : Super récit Antoine On se surprend à replonger dans ses propres expériences. Suis aussi de Lille.👍
• Antoine Vauquelin pour René Dewulf : hello, il y a confusion ! Bien lire l'entête : message 006 - janvier 2021 - de Gueguette. Le récit n'est donc pas de moi, mais d'Hugues Spriet, aka gueguette. Il n'a pas Facebook, c'est pourquoi je publie ces textes 😉
• Herve Lemaire : un sacré récit , avec mérite, je me souviens bien de son arrivé au cheval avec son attelage hors du commun ,je pense que plus de la moitié des participants l'ont pris en photo :
• Michel Périès : Ce superbe récit me donne des idées d'écriture...
• Merci à Gueguette de la part de :
Michel Périès - Herve Lemaire - Lionel Christiane - Robert Pichon - Philou Des Ajoncs - Peter John David Frost - Claude Grandpre - Gilou Godi - Alain Hagen - Auvergnat Savoie - Didier Lavercier - Olivier Prestreau - Rico Momote - Patrick Barrabès - Alain Seignier - Gilles Linossier - Janny Gonet - Philippe Dupuis - Joe Reynaud - Karl Wortan - Jean Manuel Dafonsecaqua - Violaine Triumph - Christian Colinet - Claude Michel - Jean Yves Pivault - Philippe Mortelec - J-p Ranche - Dany Fortini - Joel le Troadec - Eddy Belaire - Philippe Bougeard - Herve Raud - Marc Vollard - Dominique Diot - Bosc Patrice - Jean-louis Jubert - Eric Erac - Antoine Armand - Fanfan Fanfan - Michel Acatene - Didier Marliac - Jean-yves Thiebaut - Claudine Davalo - Daniel Nomade - Patrick Juillet - Véronique Greffier - Jeanjean Quatrecinq - Jp Raoulducable - André Nayme - Cat Moerst - Lo Ptitkreid - Martine Baudeau Gagnadoux - Patrick André - Thierry Sauvarie - Alain Bonamy


message 006 - janvier 2021 - de Gueguette

En juillet 1971, après quelques concentres en passager, je décidais d'aller aux Chamois en stop !
Mes potes ne voulaient pas me prendre en passager sur une aussi longue distance sur des petites cylindrées. C'était une façon de voyager qui fonctionnait bien à l'époque, et je n'avais que ma mob AV44 pas encore testée sur route… (j'avais aussi un C52 Motoconfort, mais pas le permis pour aller avec).
Après presque cinquante ans, certains souvenirs sont très précis et d'autres assez vagues. Je ne me rappelle plus quel était mon budget, comment j'ai mangé et où j'ai dormi certaines nuits.
Je suis parti le vendredi matin avec un oncle qui rentrait en Dordogne et m'a donc laissé à la sortie de l'A1 pour Arras. J'ai aussitôt repris la voie d'accès vers Paris avec le pouce levé. Une patrouille de gendarmes motorisés m'a bien vite soulagé de quelques Francs, car la bretelle d'accès fait partie de l'autoroute, ce que j'ignorais à l'époque. Un voyageur de commerce qui rentrait chez lui m'a mené jusqu'à Lyon.
Je ne me rappelle plus où j'ai passé la nuit, mais le samedi matin un motard en BSA ayant repéré mon bol sur mon sac à dos m'a fait traverser tout Lyon sans même que je lève le pouce. Autre coup de chance, peu de temps après, du côté de L'Isle-d'Abeau (Isère), je suis repéré par toute une bande de motards qui vont justement aux Chamois ! Je monte en passager sur une Ratier, me croyant déjà arrivé… Mais une cinquantaine de km plus loin, la Ratier tombe en panne, le pilote monte derrière un pote et je me retrouve de nouveau à pieds.
Après avoir emprunté quelques voitures, vers Albertville (Savoie) je trouve un type sympa qui m'emmène sur son scooter, mais la pente augmentant son 160 cc s'essouffle et je suis débarqué près de Moutiers (Savoie) pour ne pas tuer le moteur.
Vu le nombre de motos qui passent je ne m'inquiète pas… je suis pris par une CB750 Four qui m'emmènera jusqu'en haut.
Quelle joie d'arriver à Val-d'Isère sur une telle machine, quand on est parti à pieds.
En parcourant les nombreux sites de camping j'ai fini par retrouver ceux que je cherchais : mon cousin Gilles, Philibert, Fred, sur des monos Ducati, et un autre sur une R50 BMW. Je ne sais plus qui m'a hébergé dans sa tente cette nuit là.
Tard dans la nuit Jérôme nous a rejoint, avec sa Yamaha DS6 tout juste remontée, il avait fait la route d'une traite ! C'est lui qui m'emmènera au col le lendemain matin, et qui me redescendra dans la vallée.
Je me rappelle avoir attendu des heures à la sortie nord de Villefranche-sur-Saône (Rhône), en plein soleil, et m'être endormi sur le bas côté. J'ai été réveillé sans ménagement par deux gendarmes. À la tombée de la nuit j'ai été pris en stop par une jeune dame qui avait peur de s'endormir sur l'autoroute, j’étais chargé de lui parler et de la secouer.
Je n'ai pas d'autre souvenir marquant et je ne me souviens plus quand je suis rentré à Lille, probablement le lundi soir, ou peut-être même le mardi.
C'est suite à cet épisode que j'ai décidé de mettre un sidecar sur la Mobylette pour transporter mes bagages et être indépendant, et ça m'a permis d'aller au Cheval d'Acier en septembre par mes propres moyens.
Mais ceci est une autre histoire...


message 005 - janvier 2021 - de Micky the Bike

Rassemblements des Francs Farons à Ternay en 1979, j'y étais avec mon épouse Mado, à bord de mon attelage 850 GT Guzzi et mon side le Fringant. Invités par un gars sympa, je crois que c'est Bob Fourré.
Il me reste ces photos de l'attelage de Zorro et de ses chiennes.


message 004 - janvier 2021 - de Claude

L’historique du MC 95 est bien présenté, mais il faut que vous sachiez qu’à l’origine, en 1969, cet illustre club s’appelait Moto-Club du Val-d'Oise, basé à Enghien-les-Bains (Val-d’Oise).
Ce ne sera que l’année suivante, en 1970, qu’il se nommera Moto-Club du Val-d'Oise dit Moto-Club 95, basé à Soisy-sous-Montmorency (Val-d’Oise).
Vu la longueur du libellé il sera communément baptisé MC 95 !


message 003 - janvier 2021 - d'Antoine

J’aimerais composer une fiche sur le rassemblement du Pic du Canigou.
Ma documentation, mes recherches et mes contacts, ne me permettent pas de réunir suffisamment de renseignements pour écrire un texte. En fait plusieurs éléments se télescopent :
- j’ai, bien évidemment, trace de l’organisation faite par le Moto Camping Club Toulousain et Denis Batignes.
- le lieu, le refuge du Cortalet.
- j’ai ensuite de nouveaux organisateurs, Michel Janis et Michel Morereau.
- j’ai Bébert de Chartres qui y aurait aussi coordonné un rassemblement.
- j’ai le MC Roussillon-Perpignan qui édite une médaille « Canigou » au début 1970.
- je manque de dates pour la chronologie.
m'aider


message 002 - janvier 2021 - d'Antoine

1965 - première édition des Chamois 2770.
Cet album vous est présenté par Jean-Marie Debonneville.
[pour toute réutilisation, veuillez mentionner votre source]
Et, profitez-en pour visiter la page des Chamois 2770 mise à jour avec un lien sur l'album de ce mythique événement.


message 001 - janvier 2021 - de toute l'équipe de Concentres d'Hier

Bonne Année !


concentres d’hier © 2021|depuis 2009

fabriqué avec Themewagon

C'est PixTrakk qui vérifie où, quand, comment, par qui sont utilisés nos écrits et images.

haut de page

Petite astuce pour passer de fiche en fiche.

Il faut, tout simplement, utiliser ces petites flèches de couleur rouge


Astuce