Gérard DUBUIS, alias machtock ou dub pour ses croquis

propos de son frère Bib et de son fils Christophe

Portrait de Motards Gérard Dubuis machtock gueux d'route

Je voudrai ainsi que son fils Christophe, remercier tous les motards qui sont venus rendre un dernier hommage à mon Frère Machtock.
C’était grandiose et cela a montré combien il était aimé. Ses coups de gueule, ses conneries, ses excentricités, ses dessins et toutes ses loufoqueries vont nous manquer.
Nous perdons un grand motard hors norme. Nous allons continuer à vivre notre passion (la moto et les copains) pour honorer tous les gueux d’routes disparus.
Machtock, s’il y a des anges, ils ont bien de la chance ! Fais-les « chier » comme tu nous as fait chier !
Merci à tous de tout notre cœur. So long Frangin.
Si vous avez des photos, témoignages ou autre et que vous avez quelques minutes pour nous les envoyer, à cette adresse bib64@wanadoo.fr

propos de Patrick Servanton

Portrait de Motards Gérard Dubuis machtock gueux d'route

Il y a pas mal d’années, j’étais abonné à la revue Easy Rider. Je ne sais même pas si ce magazine existe encore. Dans Easy Rider, il y avait une rubrique nécrologique, intitulée “a tribute to Brothers lost”.
Je suis depuis longtemps passé à autre chose, mais la phrase m’est restée, et je voudrais l’utiliser aujourd’hui pour parler de Machtock. Ne croyez pas que j’en fais trop, cette phrase est à double sens.
Hommage à un Frère disparu, car Gérard a vécu dans cet état d’esprit et s’est comporté comme tel, et également parce que son frère Bib m’a demandé de rédiger ce texte.
Que dire ? C’était un bon vivant, jusqu’à l’excès, mais c’était sa façon d’être, et on l’aimait pour ça. Rouler en moto, être libre, Gueux d’Route.
Liberté, liberté d’esprit, à sa manière, jusque dans ses dessins. Des dessins que l’on va peut-être utiliser comme un dernier hommage. Machtock avait dit : « ni fleurs ni couronne, mais faire un don à la lutte contre le cancer ». L’idée serait de rééditer un certain nombre d’autocollants, avec différents motifs réalisés par Gérard, de vous les vendre, et de reverser l’argent à un organisme officiel. On vous tiendra informés.
Que dire de plus ? Pas grand-chose. Il n’aurait peut-être pas voulu d’ailleurs... Votre présence, si nombreux, à St Nazaire, pour son dernier voyage, était plus importante que les mots, et sa famille vous en remercie.
Salut Machtock.

quelques dessins