LES MILLEVACHES

par Antoine

Concentration Rassemblement Motos Millevaches MC95 Michel Perdrix

La première édition eut lieu en 1969, à l’initiative de Michel Perdrix, membre du MC95. Des conditions météorologiques dantesques et une forme d’amateurisme dans l’organisation, allaient contribuer à la réputation des Millevaches. L’hexagone tenait sa grande concentration hivernale.
En 1970 et 1971, la météo fut d’une grande clémence, pour un mois de décembre. La structure d’organisation de l’édition 1970, était aux antipodes de celle de 1969. Avec l’aide, efficace et structurée, du proche MC Dragons, les 1835 inscrits purent, pour 12F (4.96 € actuels) profiter d’un défilé aux flambeaux, de l’ascension du Mont-Audouze (le dimanche matin), d’un bal, de projections cinématographiques, de 2 sandwichs, et d’une boisson. Le défilé fut, paraît-il, particulièrement émouvant. Il était possible de dormir à la Maison des Jeunes de Meymac. Nombreux furent ceux qui terminèrent la soirée dans les bistrots de la ville. Les premières critiques négatives germèrent et les premiers débordements commencèrent. Des figures du monde commercial firent le déplacement, tel Charles Krajka. La presse moto de l’époque fut d’accord pour qualifier cette édition 70 de réussite.
Dès 1975, il fallait être invité pour y participer, la date n’étant connue qu’au dernier moment. En 1978, certaines voix se plaignirent d’une annonce de l’édition sur trois jours, alors qu’il n’en fut pas ainsi.
La dernière édition fut 1979.

album

Ce qu'en disait la presse à l'époque par Gilles Gaudechoux

Concentration Rassemblement Motos Millevaches MC95 Michel Perdrix

Les Millevaches, ou les Éléphants du pauvre, ai-je entendu parfois... Il y a quelque chose de vrai là-dedans, en ce sens où l’ancienneté du rassemblement n’est pas la même, ni la taille, et donc la notoriété... et tant d’autres différences.
Michel Perdrix lui-même l’écrivait : "il manque une hivernale internationale...", et donc, en décembre 69, les Millevaches voient le jour.
La première édition fut la bonne, et la meilleure : conditions météo rêvées avec neige, verglas, et un petit -20° bien corrézien ! 250 participants qui auront bien du mal à rallier le pointage au Mont Audouze (une dizaine y parviendront seulement), tant et si bien que l’accueil est déplacé par M. Perdrix lui-même dans la salle municipale de Meymac. Une ultime tentative de regroupement le dimanche matin à St-Setiers aura raison des quelques braves qui restaient...
Je connais des Parisiens qui ont fait le retour Meymac-Paris à 21km/h de moyenne, çà cause !
Dans un article de Moto-Revue du 3/1/70, M. Perdrix avoue avoir été dépassé par la météo et donc contraint de revoir son organisation, mais la légende était lancée... et le succès avec 1500 participants en 70 sous un beau soleil par 10° !
Malheureusement, M. Perdrix disparaît en août 71 suite à un accident de moto.
Sa femme Annick, aidée du MC 95, continuera à organiser le rassemblement avec un énorme succès (3000 participants), et sans jamais retrouver la météo de 69.
Après avoir été organisés sur invitation en 73 et 74, les Millevaches disparaîtront... pour renaître en 2009, organisés par le M.C.Meymac, avec un beau succès. Aujourd’hui, il existe 2 Millevaches : 1 en Corrèze et 1 en Auvergne et 2 organisations se disputent la légitimité et l’authenticité de l’événement. Si chacun s’y retrouve...
En marge de ce court historique, un mot sur Michel Perdrix. Devenu personnage mythique pour certains, j’ai aussi entendu des mots assez durs en contre-pied de sa "légende". Non seulement il a créé ce qui reste aujourd’hui l’hivernale française de référence, mais il a été aussi un gros rouleur à l’international, et il a été également très actif à un plus haut niveau.
En effet, début 71, il a été (avec d’autres) l’instigateur d’un mouvement visant à fédérer les organisateurs de rassemblements libres pour apporter une alternative à ce que proposait les fédérations. Il était accompagné alors par de grandes figures de ces années là : Jean Blanckaert, Paul Lammerant, J.M Debonneville, Gaston Millet, J.P Barckhard, etc...
M.Perdrix était motivé pour faire beaucoup pour la moto, malheureusement le temps lui a manqué.

documents d'époque

L'invitation au II ème Millevaches de 1970

II ème RASSEMBLEMENT LIBRE INTERNATIONAL DES MILLEVACHES
Certains motards ont un souvenir ému du premier « Millevaches » qui ressembla avec ces conditions météorologiques à une petite « Retraite de Russie » et combla d’aise les « Roules-toujours » hivernaux.
Brûlons donc un cierge au Dieu Hiver pour qu’il daigne renouveler toute sa gamme de frimas et nous fasse apprécier ce Second Millevaches qui se déroulera les samedi 5 et dimanche 6 décembre 1970 sur le plateau désertique et sauvage de Millevaches, situé dans le triangle de Limoges, Clermont Ferrand et Tulle (Cartes Michelin 72 et 73).
Le lieu de ralliement sera cette année à Meymac (Corrèze), où dès votre arrivée vous serez dans la chaude ambiance motocycliste qui comportera des projections de films, soirée avec orchestre, promenade en groupe à travers les petites routes sinueuses du plateau...
Des renseignements complémentaires paraîtront, en leur temps, dans les journaux motocyclistes.
A tous les purs, à tous ceux que l’hiver ne rebute pas pour pratiquer notre passion, rendez-vous est donné au II ème Millevaches.

L'édition 1970, racontée par Francis Arondel du MC95

Bon, faut situer le contexte, planter le décor, préciser l’époque, cibler les personnages, sinon, il y a risque de confusion, de méprises, voire même de malentendus...
Or donc, soyons précis, ça se passait aux environs d’il y a approximativement fort longtemps, tellement longtemps d'ailleurs que les personnages d’une célèbre bande dessinée en étaient à peine à leurs débuts en bicyclette. Mais entre la BD et la grande fresque historique que vous allez découvrir, les analogies sont flagrantes, autant en ce qui concerne les conversations que les lieux...

suite de l'article

Ce que les motocyclistes racontent...

Et, ce qu'ils se répondent !

  • message 012 - 2013

    Danielle VIGNON (BRUNETTE) Ai participé aux Millevaches avec François Vignes... je pense que c'était en 70. Merveilleux souvenirs
  • message 011 - 2012

    de Jean-Michel Raineau Salut à tous les motards des années 69 à 71 !
    Félicitations pour ce site qui me remémore bien des souvenirs de concentres.
    Mon surnom de l’époque était "KIKI" j’étais président du "Cocker’s club" de La Roche-sur-Yon (85). Nous participions à toutes les concentres dans l’ouest notre moto club pirate préféré de l’époque était : "Les Samouraïs de Châtellerault".
    J’ai participé aux "Millevaches de 1970″ et j’ai un souvenir peu flatteur qui était paru dans Moto-Revue !
    En effet j’avais avec mon clairon, empêché de dormir tout le camping cette nuit là ! Mais en citant mon surnom de "kiki" (qui était brodé sur mon chapeau), Moto-Revue a fait accuser à tort le vrai "Kiki Blanchot" qui lui aussi était présent à cette concentre et était moins agité que moi !
    Enfin tout s’est bien terminé lorsque j’ai pu rencontrer Kiki Blanchot la même année au Rallye des Neiges à St-Ours-sur-Roche, où j’ai pu m’excuser du bordel qui à pu créer cette confusion.
  • message 010 - 2012

    de Parrent J’étais étudiant en 1971, et avais une MZ250, cela fait plaisir de retrouver ces souvenirs sur le web.
    Je travaille à Clermont et ferai mon possible pour venir aux Millevaches 2012.
  • message 009 - 2011

    de Greg Bjr à toutes et à tous, ce site est simplement génial !!!
    J’étais présent cette année aux milles vaches, pour moi c’est comme le saint-graal !!!
    Vivement l’année prochaine il me tarde déjà d’y être. @+++
  • message 008 - 2011

    de tdzeus30 Plus que trois semaines et on remet ça !
  • message 007 - 2011

    de Michel Perraud Les nouveaux MILLEVACHES, voir mes articles sur le JDM.
  • message 006 - 2010

    de COSTES Jean-Louis, la fourme Pour ce 2ème MILLEVACHES, 40 ans après, moi qui ai fait le 1er en 1969, Michel [ndr : Perdrix] doit-être content et dire à tous ces potes Kiki des DRAGONS et...
    "Tu as vu les MILLEVACHES, çà continue..."
  • message 005 - 2010

    de Jean Ortiz Bonjour, je suis tombé par hasard sur ce site et que de souvenirs les Chamois 70/71 idem pour les Millevaches, en 69 j’avais fait demi-tour avec mon pétafloc Paloma 50, les concentres du Sud-ouest que de souvenirs avec mon BSA A7 ou ma BMW R 69 et ensuite avec mon suzuk T 500, les Grognards à Gap et les bols le grand prix de Barcelone en 70 et Nogaro, Pau sur le weekend de Pâques.
    Dediou cela ne me rajeuni pas, je faisais partie du moto club Pitenal de Castres.
  • message 004 - 2010

    d'Annick Perdrix Bravo à ceux qui ont relancé ce rendez-vous sympa. Bonne route à ceux qui vont bientôt affronter le froid. Serai de tout cœur avec vous. Bien cordialement, Annick Perdrix.
  • message 003 - 2010

    de Bill Merci pour ce site qui était nécessaire pour garder la mémoire de ses magnifiques concentres.
  • message 002 - 2011

    de Fred Davalo Tu es toujours dans les bons coups, salut fred.
  • message 001 - 2010

    de l'Apache J’ai fait aussi les Millevaches... entre autre à Saint-Setier... des heures de route sur le verglas une année...
    Merci à Michel et Annick Perdrix pour ces bons souvenirs...