ZIELFARHT

texte Antoine

Zielfarht Motocyclistes

Zielfarht, qu'est-ce que cela pouvez bien signifier ?
C'était une sorte d'épreuve de ralliement (un peu sur le principe des villes de départ du rallye de Monte-Carlo) pour rejoindre le lieu du rassemblement.
L'organisateur choisissait un mot (généralement un nom en rapport avec l’événement). A chaque lettre du mot devait correspondre un nom de ville dans laquelle le participant devait pointer. La dernière lettre étant généralement neutralisée comme le lieu du rassemblement.
Il convenait de tamponner les feuilles de route dans les gendarmeries, les postes, les mairies, les hôtels ou les stations-services !
Exemple : le mot « chamois » choisi, nous avions C-H-A-M-O-I-S, il fallait donc trouver une première ville commençant par C, puis par H et ainsi de suite, le S (neutralisé) étant Val d'Isère.
Trop facile, alors le règlement était pimenté de quelques options : les villes étapes devaient être distantes d'au moins « x » kilomètres à vol d'oiseau ; les villes à plus d'une certaine altitude ouvraient droit à des points de bonus ; au moins une des villes traversées devait se situer hors de France !
Nous étions dans la droite ligne des Audax, avec beaucoup de rigueur et de contraintes.
Les Zielfhart ont-ils eu beaucoup de succès, étaient-ils le fruit d'une cogitation de la section tourisme de la FFM?
Ce mot d'origine allemande signifiait : « das Ziel » (but, destination) et « die Fahrt » (le trajet).
A vos souvenirs !

Ce que les motocyclistes racontent...

Et, ce qu'ils se répondent !

  • message 008 - 2013

    de T Dumas En fouinant dans mes archives je viens de retomber par hasard sur un article de Michel Perdrix sur le Troll Rally 1970 (Moto revue du 10/10/1970, n°1997).
    Les français s'y étaient distingués avec le meilleur résultat en 125 et side et une troisième place pour les Dragons MC.
  • message 007 - 2013

    d'Harvey Danielson Salut, j'ai lu ton article sur les Zielfhart, ça vient bien de l'allemand.
    Un peu ce que tout rouleur fait mais avec peut-être une notion de course ?
    Je n'ai commencé à rouler qu'en 1981 mais j'avais entendu parler des Gueux d'route. L'association existe encore ?
    Je suis des Bayoux de Commentry. Bonne route. Harvey (raynald irl, de Saint Gervais d'Auvergne) 1000 GTR et bientôt trike.
  • message 006 - 2013

    de Bôcu Tient si vous voulez me donner un coup de main je cherche justement une photo de Jean-Marie Debonneville et sa Munch Mamouth. Il l’a possédé quand il était encore à Auchelles!
    Toute offre bienvenue, un grand MERCI
  • message 005 - 2013

    de bouleftour Bonjour à tous, j'ai énormément connu Mr Debonneville.
    J'ai beaucoup roulé avec lui dans les années 80 et on a monté ensemble un moto club « MCP les Brûleurs de Gomme » ! Devinez qui a trouvé le nom du club...
    Sa phrase préférée « bon on roule »!
    J'ai aussi racheté un side lui appartenant,je n'ai que des bons souvenirs avec lui.
  • message 004 - 2013

    de Bôcu Jean Marie Debonneville a possédé entre autre une très belle Rocket III de chez BSA et une Munch Mamouth qu’il n’a pas aimé...
    Il vient (hélas pour les copains) de mettre fin à une carrière de moto de soixante années sur deux et trois roues.
    Super rouleur et chaleureux organisateur de rallyes, dont le plus célèbre reste sans nul doute « LES COLS DES ALPES » qu’il a organisé merveilleusement bien pendant 17 ans... nous emmenant sur les routes des Grandes Alpes pendant des années de Briançon à la frontière Slovène, de Chamonix au Stelvio, nous faisant apprécier pleins de fois les fabuleuses pistes militaires non asphaltées en Italie, ou d’autres balades superbes.
    Il adorait nous faire rouler sur de la piste dans les Alpes, où l’on ne croise personne, nous mettant en symbiose avec la nature.
    Des cols mythiques comme le fameux Parpaillon, près de chez nous ou les pistes Suisses, Italiennes ou dans les Dolomites.
    Dommage qu’il ait choisi d’arrêter de rouler. Pas facile je pense de prendre « une retraite moto ».
  • message 003 - 2011

    d'Audousset Triumph Trident, ou BSA Rocket 3, je ne sais plus JM Debonneville passait dans ma rue pour aller « rue des Cinq Voies » chez des amis motards.
    Aussi, je les ai regardé avec beaucoup d’admiration et d’envie ; j’étais un jeune gamin à cette époque il y avait très peu de motards à cette époque.
  • message 002 - 2010

    de Thor Bien connu JM Debonneville, il venait de temps en temps dans notre bistrot favori « Chez Marcel » à Roubaix avec un truc fabuleux... une Mammouth !
  • message 001 - 2010

    de Geores Val J’ai retrouvé un article sur les Millevaches 1970, où un ZIELFARHT était organisé.
    Il fut gagné par Jean-Marie DEBONNEVILLE (le DRUIDE) avec 3000 km pour rallier MEYMAC (19) depuis AUCHEL (62).
    Il faudrait que Jean-Marie lui même nous raconte son périple, car il se disait qu’il avait pointé des lettres en Norvège en décembre, et dans la direction de Meymac !
    Au classement il devança un Anglais : 975 km et un Belge (125cc) 1451 km.