WIMA

propos de Gilles « Gilloozzzz » Gaudechoux

Women’s International Motorcycle Association Agnès Acker

Pour cette fois le sujet n’est pas un grand rassemblement, mais un grand mouvement : Women’s International Motorcycle Association.
Fondée en 1958 par une américaine, Louise Scherbyn, cette association regroupait des nanas qui roulaient à moto. Dans ces années là, il fallait du courage, puisque la moto c’était pour les hommes...
Cette association n’a jamais attiré les foules (et pour cause), mais les WIMA n’ont jamais baissé les bras et ont organisé chaque année leur rassemblement, dans le monde entier, depuis 1958.
La section française à été créée par Agnès Acker à la fin des années 60, avec un rassemblement en France en 1970. Agnès est restée présidente de très nombreuses années avant d’être remplacée par Sophie Vignon, qui préside aujourd’hui. Agnès Acker est également connue pour sa carrière d’astrophysicienne de dimension internationale.
Bien que confidentiels, les rassemblements WIMA ont été couverts par la presse française, étonnamment beaucoup mieux que des gros rallies. Peut-être le coté « exotique » des nanas à moto dans ces années là, où tous les journaleux se fendaient de leur article « les femmes et la moto » avec plus ou moins de réussite.
Les WIMA, pendant ce temps roulaient et organisaient des rallyes vraiment complets avec des épreuves de vitesse, sur circuit ou en course de côte, du trial, de l’enduro... entre nanas !
Je n’ai pas le souvenir que des adhérentes WIMA fréquentaient nos rassemblements sur invitation, si vous avez des infos à ce sujet, je suis preneur...

album

Ce que les motocyclistes racontent...

Et, ce qu'ils se répondent !

  • message 002 - septembre 2015

    de fanfan 26 Ci-contre le site français de la WIMA, ne connaissant pas cette association je l'ai agréablement découverte.
  • message 001 - août 2015

    de Peter Palfalvi Eh ! Bien j’ai eu l’occasion de rendre visite aux Acker chez eux. Dans leur couloir d’entrée il y a quelques photos d’étoiles et de galaxies qu’Agnès avait prises depuis divers observatoires du monde. C’est ce jour-là que j’ai appris son métier. Elle était très discrète sur ce sujet. Ils m’ont montré des photos prises aux USA dans la Vallée de la Mort, à l’époque il y avait peu de monde qui s’y aventurait en moto ! Quand Agnès avait organisé la réunion de la WIMA elle m’avait invité, avec Roby et les autres mecs on était « petit personnel » style installer le gymkhana et le reste. La balade et le gymkhana était réservé aux membres de la WIMA only. Je confirme que ces dames savaient piloter une bécane et n’avaient pas la « grosse tête ». J’ai perdu le contact au milieu des années 70 !